Paiement en ligne
1607 heures : la règlementation du temps de travail des agents publics fait l'objet d'une QPC

1607 heures : la règlementation du temps de travail des agents publics fait l'objet d'une QPC

Publié le : 20/06/2022 20 juin juin 06 2022

Le temps de travail des agents publics est encadré par de nombreux textes, qui ont connu une évolution récente, notamment par la loi de transformation de la fonction publique, qui a introduit de nouvelles contraintes sur ce sujet.

La loi n°84-53 du 26 janvier 1985, prévoit en son article 7-1 que les règles générales relatives à la définition, la durée et l’aménagement du temps de travail des agents des collectivités, sont fixées par la collectivité dans les limites applicables aux agents de l’Etat, en tenant compte de la spécificité des missions exercées par les collectivités ou établissements.

Par suite, le décret n°2000-815 du 25 août 2000 relatif à l’aménagement et la réduction du temps de travail dans la fonction publique de l’Etat et les garanties minimales sur le temps de travail et le décret n°2001-623 du 12 juillet 2001 relatif à l’aménagement du temps de travail dans la fonction publique territoriale fixent la durée annuelle de travail à 1600 heures.

La loi n°2004-626 du 30 juin 2004 a instauré la journée de solidarité pour l’autonomie et a porté la durée annuelle du travail à 1607 heures.

C’est ensuite la loi n°2019-829 du 6 août 2019 qui vient prévoir en son article 47 une harmonisation de la durée du temps de travail de l’ensemble des agents de la fonction publique territoriale et vient alors supprimer les régimes dérogatoires à la durée légale du temps de travail antérieurs à la loi n°2001-2 du 3 janvier 2001.
Cet article vient alors supprimer les dispositions locales qui réduisent la durée du travail effectif, vient supprimer les congés extralégaux et les autorisations d’absence non règlementaires.

Toutefois, la question qui se pose actuellement, et qui sera prochainement réglée par le Conseil constitutionnel dans le cadre d’une question prioritaire de constitutionnalité est la suivante : les dispositions de l’article 47 de la loi du 6 août 2019 de transformation de la fonction publique portent-elles atteinte au principe de libre administration des collectivités territoriales ?

Par une décision du 1er juin 2022, le Conseil d’Etat a en effet décidé de renvoyer cette question au Conseil constitutionnel (Conseil d’Etat, 1er juin 2022, n°462193, 462194, 462195, 462196).
 

Historique

<< < 1 2 3 4 5 6 7 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK