Paiement en ligne
L’action en reconnaissance de droit : fausse action de groupe, vraie impasse juridique !

L’action en reconnaissance de droit : fausse action de groupe, vraie impasse juridique !

Publié le : 06/05/2021 06 mai mai 05 2021

Le Cabinet a récemment eu l’occasion d’accompagner un syndicat dans son action en reconnaissance de droit devant le juge administratif.

C'est donc l’occasion de se pencher sur l'action en reconnaissance de droit, action collective issue de la loi du 18 novembre 2016 de modernisation de la justice du XXIe siècle et de son décret d’application n°2017-888 du 6 mai 2017.


Les actions collectives ouvertes devant le juge administratifs sont l’action de groupe et l’action en reconnaissance de droit.

L’action en reconnaissance de droit peut être exercée devant le juge administratif pour faire connaître des droits individuels résultant de l’application de la loi ou du règlement en faveur d’un groupe indéterminé de personnes qui ont le même intérêt.

Il est important de voir que l’objet de cette action est limité puisqu’il peut uniquement tendre au bénéfice d’une somme d’argent légalement due, ou à la décharge d’une somme d’argent illégalement réclamée. 
Toutefois, cette action ne peut pas tendre à la reconnaissance d’un préjudice, ce qui la distingue alors de l’action de groupe.

Un tel type d’action peut être présenté par des associations ou des syndicats professionnels. La condition qui est toutefois imposée est que l’objet statutaire doit comporter la défense de l’intérêt concerné par l’action.

Lorsque le juge va faire droit à l’action en reconnaissance de droit, il va définir les conditions à remplir pour pouvoir bénéficier du jugement devant l’administration compétente.

En effet, une fois que le jugement ne peut plus être remis en cause dans le cadre de l’appel, les personnes qui remplissent les critères de droit et de fait définis peuvent s’en prévaloir devant l’administration pour voir appliquer le jugement à leur situation individuelle. Si l’administration venait à rejeter cette demande alors le juge administratif pourra être saisi afin de faire exécuter le droit reconnu.

Il convient de souligner que l’action en reconnaissance de droit permet de suspendre les délais de recours et de prescriptions. Il apparaît donc qu’en cas de recours individuel portant sur le même objet qu’un recours en action en reconnaissance de droit, il ne sera statué sur le recours individuel qu’une fois le jugement rendu sur l’action en reconnaissance de droit.

Ces actions collectives, même si leur objet est limité, sont une opportunité importante pour les associations et les syndicats afin de défendre au mieux les intérêts des personnes qu’ils entendent protéger. De tels recours peuvent permettre de conférer des droits à des groupes de personnes entiers, sans que les personnes n’aient à présenter de recours individuels, ce qui présente un avantage non-négligeable dans le respect des lois et règlements.

Si vous souhaitez présenter une action collective devant le juge administratif, n’hésitez pas à contacter le Cabinet au 05.35.54.56.89, nous vous accompagnerons dans vos démarches !
 

Historique

  • Réquisition du personnel face au droit de grève : la liberté fondamentale l’emporte
    Publié le : 21/06/2021 21 juin juin 06 2021
    Droit public
    Droit public / Fonction publique
    Réquisition du personnel face au droit de grève : la liberté fondamentale l’emporte
    Le Cabinet a eu l’occasion d'obtenir de haute lutte du Tribunal administratif de Bordeaux une nouvelle ordonnance de référé liberté suspendant la réquisition du personnel gréviste d’une clinique privée. Cette ordonnance permet de revenir sur cette restriction au droit de grève et ses condition...
  • Fonction Publique: les CT et CHSCT fusionnent pour devenir le CST
    Publié le : 21/06/2021 21 juin juin 06 2021
    Droit public
    Droit public / Fonction publique
    Fonction Publique: les CT et CHSCT fusionnent pour devenir le CST
    La loi n°2019-828 du 6 août de transformation de la fonction publique concernant la fonction publique territoriale et le décret n°2019-1265 du 29 novembre 2019 relatif aux lignes directrices de gestion et à l’évolution des attributions des commissions administratives paritaires ont fait évoluer l...
  • Le secret médical prime sur le bon usage des deniers publics
    Publié le : 21/06/2021 21 juin juin 06 2021
    Droit public
    Droit public / Fonction publique
    Le secret médical prime sur le bon usage des deniers publics
    Par sa décision n°2021-917 QPC, le Conseil constitutionnel a tranché ; entre le droit au respect de la vie privée et le bon usage des deniers publics, le premier doit primer sur le second. Le Conseil constitutionnel a été très récemment saisi par un syndicat concernant le paragraphe VIII de l...
  • Zoom sur les référés d’urgence de droit commun en droit administratif
    Publié le : 10/06/2021 10 juin juin 06 2021
    Droit public
    Droit public / Fonction publique
    Zoom sur les référés d’urgence de droit commun en droit administratif
    Lorsqu’une mesure provisoire doit être prise, afin d’éviter que ne soit porté une atteinte irréversible aux droits ou biens du demandeur, un référé peut être formé devant le juge administratif. Parmi ces référés, il est possible de distinguer trois grandes catégories : Les référés d’urge...
  • L’action en reconnaissance de droit : fausse action de groupe, vraie impasse juridique !
    Publié le : 06/05/2021 06 mai mai 05 2021
    Droit public
    Droit public / Fonction publique
    L’action en reconnaissance de droit : fausse action de groupe, vraie impasse juridique !
    Le Cabinet a récemment eu l’occasion d’accompagner un syndicat dans son action en reconnaissance de droit devant le juge administratif. C'est donc l’occasion de se pencher sur l'action en reconnaissance de droit, action collective issue de la loi du 18 novembre 2016 de modernisation de la just...
  • Fonction publique : Adieu ENA, bonjour ISP
    Publié le : 29/04/2021 29 avril avr. 04 2021
    Droit public / Fonction publique
    Fonction publique : Adieu ENA, bonjour ISP
    Finalement, l’établissement de formation de la haute fonction publique qui remplacera l’École nationale d’administration (ENA) ne devrait pas s’appeler École d’administration publique, comme l’avait préconisé le rapport Thiriez, mais Institut du service public (ISP)...
<< < ... 7 8 9 10 11 12 13 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK